Justfog Q16 Pro : notre avis !

Alors que le marché de la cigarette électronique recèle des centaines de kits pour les primo-vapoteurs, Justfog a réussi à sortir son épingle du jeu avec une nouvelle version du kit compact Q16.
Devenu Q16 Pro en 2019, ce petit matériel mise aujourd’hui sur la sobriété et la discrétion avec une ergonomie optimisée pour les primo-vapoteurs modernes.
Voici notre avis sur ce Justfog Q16 Pro.

JUSTFOG Q16 PRO : LA MÊME EN MIEUX

Justfog n’est pas le constructeur de cigarette électronique le plus célèbre sur le marché, pourtant, chaque vapoteur reconnaît la qualité de ses produits partant des plus simples aux plus complexes.

Avec la Q16 de 2017, l’enseigne a ainsi défié la concurrence avec l’un des kits starters les plus fins, doublé d’une prise en main déconcertante à un prix ultra-compétitif. Quelques années plus tard, la Q16 de Justfog a été revisitée pour devenir la Q16 Pro, qui reprend les mêmes vertus avec une meilleure ergonomie et une nouvelle robe.

L’évolution du kit Q16 n’est pas réellement perceptible pour les amateurs, mais se ressent dès le premier contact avec son poids allégé, une maniabilité instinctive et un rendu super-efficace. Eh oui, ceux qui n’ont pas connu la première version du Q16 n’auront pas le plaisir de goûter aux changements apportés par la marque, mais se délecteront pourtant de son efficacité.

Parmi les changements notables, nous citerons ainsi le remplacement de la façade principale (le devant de la box) par une gâchette longitudinale qui fait office de switch, ainsi que l’introduction d’une petite touche de sélection de voltage pour varier la puissance de l’appareil. Au niveau du clearomiseur, les mêmes caractéristiques ont été reprises avec une nouvelle finition non métallisée toutefois…adieu le design bling bling et bonjour la discrétion !

UN KIT STARTER KILLER ?

Il est assez difficile de trancher sur le classement général des kits pour débutants, étant donné que les produits issus du marché actuel se valent techniquement et que les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Cependant, nous pouvons qualifier le Q16 Pro de Justfog comme l’un des meilleurs kits sur le plan marketing sans trop nous avancer, et ce, pour la simple et unique raison qu’il figure parmi les appareils les plus efficaces pour débuter la Vape sans pénaliser les vapoteurs sur le rapport qualité/prix.

Effectivement, le nouveau bijou de Justfog est accessible dès 44.90 euros (le plus bas qu’on ait pu retrouver sur internet au moment de rédiger ce test) alors qu’il propose une finition et des spécificités convaincantes par rapport aux leaders du marché actuel (des monstres du genre Eleaf Pico, ou les kits starters de Vaporesso).

Sur le banc d’essai, il offre ainsi l’essentiel d’un bon kit pour débutant en prônant la maniabilité, la qualité du rendu et la simplicité…traduites par une autonomie de batterie de 900 mAh, une contenance de e-liquide à 1,9 ml remplissable par le haut, le tout enveloppé dans un corps léger et fin avec une hauteur de 130.4 mm. Bref, il s’agit tout simplement d’un kit starter killer pour les petites bourses !

FORME ESTHÉTIQUE ET DESIGN

Le Q16 Pro revient dans les stores de Justfog avec les mêmes intentions : simplicité et praticité ! Comme la première version de 2017, ce kit ne propose pas de mods de sorties variables, hormis la gestion du voltage, et ne requiert pas d’écran à haute résolution, ni de boutons super sophistiqués par conséquent.

L’essentiel défini par Justfog se résume ainsi à une forme longitudinale du genre vape-pen avec des bords affaissés pour une meilleure prise en main. Le corps de la box Q16 pro rejoint le même design  que sa grande sœur, mais change au niveau de la façade principale. Pour faciliter l’usage de l’appareil, l’enseigne a donc supprimé le bouton switch brillant placé sur le haut, les deux autres touches +/- de réglage de la sortie de voltage, et bien évidemment l’écran principal qui indique le niveau d’intensité du courant.

Le modèle 2019 ne propose que deux boutons dont l’un, en forme de gâchette longitudinale qui culmine vers un témoin de charge LED, occupe toute la place supérieure de la façade… et l’autre placé en bas de l’appareil sert de réglage du niveau de voltage, suivi de quatre petits voyants LED.

Pour le reste, la box arbore un design très minimaliste et fin (25.2 mm de largeur pour 16,5 mm d’épaisseur), suivi d’une prise micro-USB installée en dessous pour la recharge.

Côté clearomiseur, l’esthétique a été revisitée de sorte à habiller l’élément suivant la couleur de la box. Les amateurs de peintures brillantes peuvent ainsi passer leur chemin, car la finition se penche cette fois-ci sur la discrétion. Dans la même rubrique, l’ergonomie a été priorisée et c’est au niveau de la bague de réglage de l’airflow que le changement se voit. Cette dernière est structurée avec des crans pour une efficacité à toute épreuve !

Enfin, le drip tip ne change pas et reprend le même design long et fin assorti à la couleur de la box. De type 510, il est confectionné pour offrir un rendu fidèle et aérien, idéal pour les inhalations indirectes.

SPÉCIFICITÉS ET FONCTIONNALITÉS

Justfog est un grand spécialiste des kits starters et le calibrage puissance et rendu n’a jamais été son point faible. Tous ceux qui aspirent à une transition réussie vers la vape peuvent ainsi miser sur ses produits sans se ruiner, et cela a été prouvé une nouvelle fois sur le Q16 Pro.

Comme nous pouvions nous y attendre, ce nouveau kit (qui n’est pas très nouveau pour les connaisseurs) ne s’adresse pas aux férus du cloud ni aux amateurs de vapes profondes et étourdissantes. Au contraire, son essence se base sur l’efficacité que ce soit sur le plan ergonomique que technique.

Dans cette perspective, le Q16 Pro offre le minimum nécessaire côté technologie et électronique avec une batterie intégrée de 900 mAh, capable de varier une puissance comprise entre 3,5 et 4.4 V. Paradoxalement, Justfog s’est ramené au réglage de mod Voltage variable contrairement à ses concurrents qui proposent des réglages de Wattage Variable… cependant, la différence reste symbolique, car avec la fameuse loi d’ohm (U=R.I pour les physiciens !), ces valeurs se rallient toutes à  la résistance. Pour être plus précis, il importe peu que le réglage soit en W ou en V du temps qu’il affecte la vitesse de la chauffe et son intensité pour offrir un rendu plus serré ou plus aérien.

En ce qui concerne ce mode de sortie, la manipulation s’effectuera désormais à partir d’un seul bouton situé en bas de la façade principale. Rappelons qu’un petit écran avait été installé sur la première version du Q16 (suivi d’indicateurs de voltage) et que deux boutons +/- servaient de réglage. Avec le Q16 pro, ces touches et cet écran disparaissent pour laisser un petit bouton accompagné  de quatre indicateurs lumineux en guise de réglage. En appuyant successivement sur le bouton, le niveau de voltage augmente et impacte sur la puissance de la chauffe…rien de magique mais reste très pratique !

Pour le démarrage et le lancement de la vape, parlons maintenant de la gâchette ! Justfog a voulu faire du neuf avec du vieux et s’est démené pour trouver une meilleure ergonomie au quotidien sur son kit starter. La solution qui a débouché de cette recherche s’est ainsi focalisée sur un lancement de vapeur à l’aveugle. En pratique, la gâchette occupe toute la place supérieure de la façade pour lancer le fire en exécutant une simple pression à partir de n’importe quel doigt et de n’importe quelle main.

Coté recharge, la prise micro-USB a été installée en bas de la box et permet de recharger l’appareil assez rapidement. Bien que le constructeur n’ait pas précisé la vitesse de recharge ni la valeur d’ampérage du circuit, nous avons pu remettre notre batterie à plein en 30 minutes (0 à 100%). Parallèlement, le chipset du Q16 pro autorise la fonction passthrough. Il s’agit notamment d’un système qui permet au vapoteur de continuer sa séance en même temps que la recharge.

LE CLEAROMISEUR Q16 PRO : SES AMÉLIORATIONS

Outre le re-lifting de sa robe, le clearomiseur Q16 Pro a connu peu de changement sur le plan technique. Les détails saillants se résument ainsi sur le top cap et le remplissage. Désormais, la protection contre les projections vers l’embout buccal est remplacée par un joint en caoutchouc qui laisse entrevoir deux petites fentes pour le remplissage.

Dans cette perspective, l’utilisateur garnira sa cuve de 1.9 ml à partir du haut, et ce, en ôtant complètement la partie supérieure (top cap et drip tip) du clearomiseur pour retrouver les deux trous de remplissage.

La bague d’airflow a également reçu un petit lifting avec une surface crantée très pratique. Le nouveau design facilite donc la prise en main du réglage en toutes circonstances et s’avère très ergonomique lorsqu’on a les mains moites ou humides. Ceci étant, l’engrenage est devenu quelque peu rigide et il faudra s’appliquer pour réussir à tourner la bague dans un sens comme de l’autre.

Enfin, le drip tip de type 510 ne change pas et arbore ce design simpliste et minimaliste que l’on connaît bien chez Justfog. Il est assez long et étroit pour garder la pureté de la saveur issue de la chambre de chauffe, ce qui est idéal pour accentuer le tirage indirect (inhalation indirecte ou MTL pour Mouth to Lung)

LA RÉSISTANCE Q16 PRO

Une fois de plus, Justfog a réitéré la célèbre résistance 14 series issue de l’ancienne version pour parfaire son rendu. Avec une valeur de résistivité de 1,6 ohm, cette petite pièce montée en nichrome avec une mèche en coton japonais procure la meilleure expérience possible pour les débutants.

Dans notre test, nous l’avons affecté à plusieurs types de liquides partant des plus visqueuses (+ de 60% de VG) aux plus liquides (+ de 60% de PG) avec un résultat surprenant au niveau de la restitution des saveurs. Bien que ce ne soit pas très étonnant de la part d’un spécialiste comme Justfog, les détails des arômes nous ont bien séduits, tandis que les sensations ont été de bonnes factures.

La densité de la vape ainsi que les hits répondent à chaque modulation du niveau de voltage, et ce, à partir de n’importe quel e-liquide. A titre personnel, nous avons trouvé notre meilleure configuration à 4V sur une formule à base de sels de nicotine à 20mg, avec une consommation moyenne de 1ml pour 8heures de vape assez soutenue.

Bien évidemment, la résistance n’est pas vouée à une exposition de VG à outrance et ceux qui veulent acheter ce kit pour faire des clouds seront parfaitement induits en erreur ! Il s’agit tout simplement d’un matériel minimaliste qui fait le boulot pour les débutants en offrant une marge d’évolution satisfaisante.

AVIS FINAL

Après une bonne semaine de test, notre avis sur le Q16 Pro reste positif . D’un point de vue marketing, il s’agit de l’un des kits starters les plus intéressants niveau prix et qualité avec une très belle prestation de vape.

Techniquement, le calibrage puissance/rendu a été au-delà de nos espérances. Le Q16 Pro est un marathonien compétitif en termes d’économie de liquide et d’énergie malgré la limitation de la batterie à 900 mAh et du réservoir à 1,9 ml.

Pour le reste, on ne débattra pas sur l’ergonomie de la machine, qui allie petite taille, légèreté et prise en main instinctive.

Les points négatifs du Q16 Pro ne sont pas moindres mais au regard de son prix, les imperfections au niveau de la finition (rayures faciles, airflow rigide etc…) restent pardonnables.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

  • Marque : Justfog
  • Série : Q16 Pro
  • Dimensions L x L x h : 130.4 mm x 25.2 mm x 16.5 mm
  • Batterie : 900mAh intégré
  • Matière : Alu
  • Mode de sortie : Voltage variable
  • Recharge : Micro USB
  • Connectique : 510
  • Contenance clearomiseur : 1,9 ml
  • Remplissage : Par le haut
  • Drip tip : 510
  • Résistance : 1,6 ohms NiChrome pré-installée
Moe Moe

Moe est un passionné de reconstructible. Il est spécialisé dans le DIY et le coiling. Matériel : Voopoo Drag 2 + Apocalypse Armageddon MFG Liquides préférés : Prism / Unicorn Frappé.

Tesla WYE 200W Melo 5

Brrrimson, Wild, Heisenberg, Ragnarok

Leave a Reply

Your email address will not be published.