Les cigarettes électroniques qui ne font pas de bruit

Il est normal d’entendre des bruits de sifflement ou de crépitement au moment d’utiliser une cigarette électronique. Témoins de la chauffe de la résistance, ces petits sons sont des phénomènes naturels liés à la vaporisation et à l’inhalation et peuvent varier suivant les modèles et les configurations.

Cependant, une attention particulière devra être accordée aux appareils qui font des bruits excessifs et ceux qui n’en font pas du tout ! Ils peuvent notamment signaler une anomalie dans l’engrenage de la cigarette électronique telle que des fuites ou des courts-circuits, et doivent être interprétés comme il se doit.

A travers cet article, nous vous invitons  à découvrir les différents bruits des e-cigs afin de comprendre leur nature. D’autre part, l’analyse des nombreuses sources de sonorités vous permettra de paramétrer vos appareils pour une meilleure ergonomie, mais s’avèrera tout aussi utile pour le choix de votre prochaine vapoteuse. Avis aux vapoteurs discrets !

LES CIGARETTES ÉLECTRONIQUES QUI NE FONT-PAS DE BRUIT EXISTENT-ELLES ?

Il est assez difficile de statuer sur l’existence d’un tel matériel sur le marché, d’autant plus que la cigarette électronique est un secteur très concurrentiel axé sur la qualité de la vape et non sur l’insonorité.

Cependant, le vapotage recèle un environnement technologique très élargi avec d’innombrables paramètres techniques. Aussi, les fabricants s’arrachent pour offrir la meilleure qualité de finition possible au niveau de l’ergonomie et d’un point de vue sonore. Entre les premières et les dernières générations de cigarettes électroniques, une nette amélioration du bruitage a été enregistrée… bien que ce ne soit pas l’une des priorités majeures des enseignes.

Pour répondre à la question initiale, dire qu’une cigarette électronique ne fait pas de bruit serait un mensonge, étant donné que la chauffe de l’e-Liquide par la résistante brûlante et les glougloutements est un phénomène bruyant par nature. Ceci étant, il existe bel et bien des e-cigs à faible bruitage, qui sont confectionnés de manière à rendre l’expérience aussi discrète et silencieuse que possible !

POURQUOI LES CIGARETTES ÉLECTRONIQUES FONT-ELLES DU BRUIT ?

Ceux qui ont testé une cigarette électronique une fois dans leur vie ont entendu ce petit bruit de crépitement au moment de déclencher la vape ! Eh oui, ces petites explosions internes et successives témoignent la chauffe du e-Liquide par la résistance, et il ne peut en être autrement. Parallèlement, les petits sifflements et les glougloutements (un son de bouillonnement) peuvent apparaître au fur et à mesure de l’usage du matériel… mais rassurez-vous, ce sont des bruits naturels !

Pour trouver l’e-cig qui ne fait pas de bruit, ou celui qui produit peu de sons, il faut comprendre les différents facteurs qui font que certains appareils soient plus bruyants que d’autres. Si vous êtes à la recherche de votre future vapoteuse discrète, cette section devrait donc vous intéresser !

LA RÉSISTANCE ; FACTEUR DE CRÉPITEMENT

Les raisons des crépitements à l’intérieur de la cigarette électronique sont reliées à la chauffe de la résistance. Dans la chambre d’atomisation (appelé atomiseur), le petit montage de fil résistif reçoit un flux d’électrons volumineux qui entraîne une chauffe agressive et rapide (ce qui rend le fil rougeâtre). Lorsque le e-Liquide atteint cette zone, une réaction chimique se forme naturellement (la vaporisation) faisant exploser des milliers de particules, raison pour laquelle on entend ces petits bruits de crépitement. Pour faire simple, il s’agit du même bruit qu’on entend lorsqu’on verse de l’eau sur du fer brûlant avant que celui-ci devienne de la vapeur.

Cependant, le bruit dégagé par la chauffe ne devrait pas dépasser un certain seuil. Si votre matériel dispose d’une bonne finition avec un assemblage bien hermétique, les crépitements devraient être inaudibles ou mis en sourdine. Dans le cas contraire, il se peut que l’élément ne fonctionne pas comme il se doit.

D’une part, le calibrage de la puissance (le wattage de la cigarette électronique) peut être surélevé, ce qui entraîne une vaporisation trop agressive du liquide. D’autre part, il se peut que la résistance ne soit pas suffisamment imbibée de liquide créant une chauffe à vide. Dans cette perspective, le crépitement serait lié à la brûlure de la fibre enroulant le montage.

Avant d’accuser le matériel, vérifiez donc l’engrenage avec la résistance. Assurez-vous de respecter toutes les consignes sur l’utilisation des e-liquides et les réglages de puissance tout en effectuant un entretien régulier (nettoyage).

LE AIRFLOW : RESPONSABLE DES SIFFLEMENTS

Les sifflements peuvent également apparaître lors de l’inhalation de la vapeur issue du drip-tip. En pratique, il s’agit d’un phénomène de pression entraînée par l’inspiration lorsque celle-ci n’est pas adaptée à la configuration du matériel. En somme, la majorité des gens (et surtout des fumeurs) transposent leurs habitudes depuis la cigarette traditionnelle vers la cigarette électronique et ont tendance à tirer un peu trop fort. Puisque le canal de sortie du drip-tip est assez étroit, la pression de l’air peut ainsi créer le sifflement… mais pas forcément, car c’est là qu’intervient l’airflow.

L’airflow est un réglage de flux d’air installé sur la majorité des clearomiseurs modernes. Il s’agit d’un trou à dimension modulable, à partir de laquelle le vapoteur peut régler la densité et le volume de la vapeur. Plus elle sera grande, plus le débit d’air sera volumineux et engendrera plus de bruit. Par contre lorsque l’airflow est serré, l’aspiration à outrance entrainera peu de sifflement.

Parallèlement, les glougloutements (sons de bouillonnements) sont liés au mode de tirage. Il se peut que la chambre de résistance soit noyée par le liquide et que le tirage forcé depuis l’embout buccal provoque ces bruits. Dans ce cas, le meilleur moyen d’éviter ce son serait d’appliquer un tirage faible et constant.

LES AUTRES FACTEURS

Enfin, la présence de bruits issus de la cigarette électronique peut être rattachée à une défaillance de la machine. Lorsque les éléments ne sont pas étanches, ou lorsque les composantes électroniques se détériorent, il est assez probable d’entendre des bruits de craquement ou de sifflement. Pour éviter tout risque d’implosion ou d’électrocution, remettez votre matériel à un réparateur agréé lorsque les symptômes sonores commencent à apparaître anormalement sur votre cigarette électronique.

QUELLES SONT LES CIGARETTES ÉLECTRONIQUES QUI NE FONT PAS DE BRUIT ?

Après avoir étudié les différents facteurs qui engendrent le bruitage de la cigarette électronique, nous sommes désormais en mesure de choisir les appareils moins susceptibles d’entraîner des sons agaçants.

LES STARTER KITS

Comme mentionnés en amont, les crépitements et les sifflements sont souvent liés à un calibrage de la résistance et de la puissance ainsi que du système d’aération de l’appareil. Pour trouver le meilleur appareil à faible bruitage, choisir un kit dont les valeurs électroniques sont préréglées est la première solution qui vous évitera les incommodités sonores.

LES CIGARETTES ÉLECTRONIQUES A TIRAGE MTL

L’aspiration brutale de la vapeur engendre les sifflements, c’est connu. Parfois, l’inhalation à outrance crée également des dépressions dans le tuyau du drip-tip, ce qui entraîne l’aspiration du e-liquide vers la bouche tout en créant les glougloutements. Afin d’éviter ce désagrément, optez donc pour un clearomiseur MTL ou (Mouth to Lung) qui introduit un système d’inhalation indirecte. En termes simples, le MTL favorise l’aspiration soutenue et non agressive dont l’objectif est d’agréger une vape dense dans la bouche avant de l’envoyer vers les poumons.

Rappelons que le MTL est favorisé par un airflow étroit. Ainsi, privilégiez un clearomiseur avec un réglage d’airflow serré pour empêcher une introduction d’air trop volumineuse entraînant des sifflements assourdissants. Dans la même perspective, évitez de tirer trop fort depuis le drip-tip pour échapper aux projections de liquide dans la bouche, bien que cette expérience ne soit pas dangereuse pour la santé.

 

 

 

 

Marc O'King

Marc est utilisateur et passionné de vape depuis 2012. Il est spécialisé dans le testing Matériel et dans la conception des Liquides. Matériel : Tesla WYE 200W + Melo 5 Liquides préférés : Brrrimson / Wild / Heisenberg / Ragnarok.

Leave a Reply

Your email address will not be published.