Voopoo Vinci : notre avis !

Le marché des pods a connu une belle croissance depuis ces deux dernières années.  Après être passé par une euphorie sur les gros mods ultra-puissants capables de déferler des litres de vapeurs en une seule bouffée, la tendance s’est de nouveau tournée sur les petits modèles de cigarette électroniques, ergonomiques et accessibles, invitant les constructeurs à produire des appareils plus compacts, et faciles à utiliser.

Du côté des consommateurs, dénicher la meilleure configuration devient de plus en plus difficile avec la pléthore de produits proposés par les fabricants, qui semblent se valoir sur l’aspect physique et technique. Pourtant, certaines enseignes ont trouvé la bonne formule pour se démarquer et c’est le cas du pod Vinci de Voopoo, un petit appareil qui mêle le concept traditionnel d’un pod et la technologie moderne des mods électroniques dans une petite coque de 10 cm de longueur !

Le Vinci, c’est tout simplement un pod qui respecte à la lettre les paramètres techniques et pratiques d’un pod avec un petit corps compact de 104 mm de longueur doublé d’une batterie de 1500mAh (suffisante pour une journée entière de vape à rythme soutenu) et enfin d’une cartouche rétractable contenant un réservoir de 5,5 mL.

Au premier abord, le Vinci de Voopoo ressemble de très près à ses pairs et ses concurrents (petit, pratique, et plaisant à regarder), cependant, le constructeur a prévu d’autres surprises pour le faire briller dans la jungle des Pods du marché. Dans cette perspective, cet e-cig compact appâtera la clientèle avec un chipset à mod réglable en puissance, d’ailleurs c’est pour cette raison qu’on le désigne comme « pod mod » et pas uniquement pod. En effet, le petit bijou présenté par Voopoo se place dans une catégorie nouvelle en proposant un système de cartouche accompagné d’une box à puissance de sortie réglable. Ainsi, l’utilisateur du matériel aura droit à une configuration plus profonde en termes de puissance (jusqu’à 40W) et jouira également d’un système de résistance interchangeable.

Le concept du Vinci Voopoo dépasse largement le cadre d’un simple pod dans le sens où son utilisateur profitera de son ergonomie et de sa praticité tout en jouissant des caractéristiques techniques d’un mod (réglage de puissance et de résistance)… le tout en économisant ses dépenses liées aux cartouches (qui se rapprochent plus d’un concept de clearomiseur avec ses résistances interchangeables).

UN POD MOD, MAIS A QUI S’ADRESSE-T-IL ?

Déterminer l’utilisateur final du Vinci Voopoo est assez complexe étant donné qu’il touche à la fois à la philosophie du pod et du mod électronique (avec son mod wattage). En détail, la construction du produit, dans une forme ultra-compacte et dotée d’un système de cartouche simpliste et facile, le tout embarqué dans un matériel robuste avec une très belle finition du Vinci, un concurrent sérieux pour les kits starters de sa catégorie.

Ceci étant, le pod dispose également des attributs techniques évolués à savoir un mode de sortie variable, des résistances variables et interchangeables et un chipset ultra moderne qui permet de contrôler le wattage, de vérifier le nombre de puffs, de passer en mode auto ou en manuel (pour le déclenchement de la chauffe)… bref des atouts qui lui permettent de passer outre la définition d’un pod sans pour autant impacter sur l’ergonomie.

Pour répondre à la question initiale, on pourrait dire que le Vinci Voopoo est naturellement un pod haut de gamme qui s’adresse à tous les primo-vapoteurs et autres utilisateurs amateurs de simplicité. Effectivement, ces derniers trouveront dans ce produit, toutes les spécificités techniques requises pour faire un très bon pod allant de la qualité de fabrication jusqu’aux mécanismes de remplissage, de déclenchement, de changement de cartouche, etc….

Parallèlement, le Vinci Voopoo attire les vapoteurs plus expérimentés avec ses propositions indécentes en termes de puissance et de résistivité. Avec sa puissance de 40W, il s’agit clairement d’un mod capable de rivaliser avec certaines box électroniques en termes de rendu. En pratique, le Vinci Voopoo est aussi habile pour un MTL ou un DTL grâce à un airflow réglable (ce qui reste rare pour un pod) et peut fournir une sensation assez divertissante en ce qui concerne le hit et la profondeur des saveurs malgré sa petite taille… ce qui lui confère une plus grande notoriété que la majorité des pods du marché actuel.

FORME, ESTHETIQUE ET DESIGN

Avec son design rectangulaire et ultra-compact (104 mm de longueur pour 25 mm de largeur et de hauteur), le Vinci de Voopoo se démarque des autres produits de sa catégorie via sa finition brillante mais pourtant sobre.

D’un premier regard, le concept pod est bien perceptible grâce à la construction box + cartouche. Pour la prise en main, la différence avec un autre pod de même dimension  ne se fait pas sentir, pourtant le petit Vinci prouvera par ses fonctionnalités qu’il s’agit d’un tout autre produit.

Sur le plan esthétique, on découvrira donc une façade principale brillante qui embarque un switch rond de bonne. Il est accompagné de deux touches +/- qui serviront de boutons de réglages à l’interface OLED, qui présente non seulement un écran ultra-lumineux  mais surtout en couleur ! Pour le reste, les panneaux sont pourvus de finitions brillantes avec des dessins géométriques variés.

Plus haut, le matériel est chapeauté par la cartouche transparente qui laisse paraître le niveau de liquide et la résistance (immergée dans la solution). Sur sa base, trois petits trous d’airflow optimisent le rendu visuel du produit en général. Enfin, le drip tip du Vinci est propriétaire, de forme plat. Il se déclenche par simple aspiration ou par appui sur le switch.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Si la capacité de la batterie et du réservoir du Vinci est déjà énorme pour un pod (1500 mAh) et 5,5 mL de liquides,  nous avons été surpris des autres options « spectaculaires » que le constructeur a prévues dans ce matériel minuscule à savoir, un chipset à mode de sortie réglable, un airflow réglable, un compteur de bouffées, des résistances interchangeables et bien d’autres. Voyons cela en détails.

BATTERIE ET PUISSANCE

Dans un cadre général, un pod est une catégorie de cigarette électronique qui se veut minimaliste avec des spécificités techniques largement limitées. Ce concept répond notamment à un besoin ergonomique traduit par un petit matériel transportable et accessible qui n’offrira que l’essentiel de la vape sans plus.

En proposant le Vinci, Voopoo se veut révolutionnaire et offre un panel d’options à son pod en partant d’une batterie plus performante. Avec 1500 mAh, ce pod permet ainsi à son utilisateur de tenir plus d’une journée sans recharge ( à rythme modéré) et offre en une certaine liberté au niveau de la puissance.

Et oui, le Vinci est un véritable « pod mod » qui rivalise aisément avec des box électroniques de démarrage telles que les Pico 25 d’Eleaf en proposant des puissances de sortie variable, en allant de 12 à 40W. Cette fourchette variera suivant le type de résistance installée pour éviter une surconsommation d’énergie via le chipset.

MODES DE SORTIE ET REGLAGES

La partie « mod » du Vinci se limite au réglage de puissance (wattage variable), cependant les fonctionnalités du petit pod sont multiples si l’on prend le temps de vérifier toutes les options offertes par le chipset Gene AI.

Dans un temps, ce petit circuit électronique dispose d’une multitude de protection, que ce soit contre la surcharge, la surchauffe, les courts-circuits ainsi qu’une détection automatique de la résistance. Concernant ce dernier, le mod identifiera automatiquement les résistances installées dans la cartouche et appliquera la fourchette de puissance adaptée afin d’offrir le rendu optimal tout en protégeant le système (contre la sur-décharge ou CDM ou la rupture de la résistance).

Dans un second temps, le chipset Gene AI nous réserve beaucoup de surprises quant aux petits réglages disponibles sur l’interface principale. Ainsi, Voopoo s’est débrouillé pour rendre le Vinci aussi complet et polyvalent qu’un mod avancé pour offrir une expérience complète et divertissante à tous les vapoteurs. Parmi ces différents paramètres, citons :

1 – Le compteurs de puffs

Pour suivre le rythme d’utilisation du matériel, le Vinci Voopoo est doté d’un compteur de puff qui s’étale sur une période de 14 jours. Selon la courbe obtenue, le vapoteur pourra ainsi vérifier l’évolution de sa consommation, idéale pour les fumeurs-vapoteurs désirant observer leur évolution dans le processus de sevrage tabagique !

2 – Déclenchement par aspiration ou par bouton

Le génie du Vinci ne s’arrête pas à cette petite courbe. En effet, le Vinci est doté d’un système de « fire » automatique ou manuel qu’on pourra choisir en appuyant trois fois de suite sur le bouton switch. Ainsi, l’utilisateur pourra afficher le mode « AUTO » pour un déclenchement par aspiration, et « P » pour utiliser la touche switch mécanique. La dernière « A&P » permet d’utiliser les deux modes en même temps.

3 – Autres fonctions

Si ces deux paramètres constituent les principales innovations du mod Vinci, notons qu’il propose également des options standards concernant l’affichage de l’état de fonctionnement du produit avec : la valeur de résistance, le voltage, le temps de sollicitation du switch, la valeur de wattage, le niveau de la batterie et autres verrouillages.

LA CARTOUCHE VOOPOO VINCI

La révolution du « pod mod » s’est opérée jusqu’aux cartouches. Expressément fabriqué pour des gros vapoteurs, cette cartouche, qui embarque non seulement 5,5 mL de e-liquides mais aussi un système d’airflow réglable, dévie totalement du concept habituel des pods (qui ont des réservoirs de 1 à 2 mL).

En sus, la cartouche du Vinci est économiquement et pratiquement plus avantageuse que celles de ses concurrentes.

Dans un premier temps, le réglage du flux d’air permet de varier le type de rendu (serré ou aérien) suivant les préférences du vapoteur. Pour effectuer le réglage, il suffira de tourner l’ensemble de la cartouche dans un sens ou dans un autre pour libérer ou enfermer les trois trous qui servent d’entrée d’air. Si le paramétrage n’est pas chronique (et n’offre que deux types d’alimentation en air), il aura le mérite de proposer un choix !

Dans un second temps, la cartouche propose une case pour résistance amovible ! Eh oui, le pod Vinci présente des similitudes avec un clearomiseur pour le système de résistances interchangeables. Cette information ne laissera pas les amateurs de pod insensible, étant donné que le remplacement de la résistance évite de jeter la cartouche dans son ensemble lorsque le fil résistif est usé.

Pour changer la résistance, il suffira donc de séparer la cartouche du corps du Vinci (qui est couplé via un système d’aimant), d’ôter la résistance usée à partir du bas, et de glisser la nouvelle résistance de rechange.

LES RESISTANCES EN SUB-OHM

La première PnP-R1 offre une résistivité de 0,8 ohm qu’on pourra utiliser entre 12 et 18 W. Elle est conseillée pour les amateurs de vapes aériennes avec peu de hits, pour un dosage PG VG équilibré.

La seconde, PnP-VM1 est plus agressive avec une résistivité de 0,3 ohm. Son montage en « mesh » lui permet de fournir de grandes puissances allant de 32 à 40W… idéal pour faire un peu de cloud tout en profitant des saveurs complexes, riches en glycérine végétale.

Enfin, la cartouche du Vinci de Voopoo est pourvue d’un système de remplissage assez pratique. En effet, le trou de remplissage est placé sur son flanc. Il est protégé par un petit opercule en caoutchouc pour éviter les fuites inopinées. Bien évidemment, un système de remplissage par le haut aurait été plus pratique, cependant, les 5,5 mL de contenance éviteront la répétition usante de cette gymnastique.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

  • Produit : Pod Vinci
  • Marque : Voopoo
  • Dimensions (L x L x H) : 104 x 25 x 25 mm
  • Contenance : 5,5 ml
  • Puissance maximale de sortie : 40 W
  • Type de batterie : batterie intégrée 1500 mAh
  • Matériau : alliage de zinc
  • Recharge : Port Micro USB
  • Résistances : PnP-VM1 0,3 ohm, PnP-R1 0,8 ohm
  • Tank : PCTG
  • Remplissage : par le dessous
  • Drip-tip : propriétaire
  • Connecteur : propriétaire
  • Chipset : propriétaire
  1. Très bel appareil dommage gros problème de fuite du produit inséré dans le réservoir désagréable d’en avoir plein sur les mains

  2. Bonjour Gilbert,

    Merci pour votre commentaire.

    Sur quelle résistance utilisez-vous votre appareil ?

    L’équipe AlterSmoke.

  3. Bonjour,
    Je l’ai acheté il y a environ deux mois, effectivement problèmes de fuites. J’en ai parlé en boutique, seule réponse « c’est bizarre ».
    Et depuis ce matin impossible de l’utiliser, elle se bloque, et indique « puff cleared ».
    Je l’ai nettoyé, changé la résistance, remis du liquide, jeter un œil à la notice, mais rien à faire elle ne réponds pas. C’est top en période de confinement quand les boutiques sont fermées…

  4. Bonjour j’ai le même problème de fuite mon liquide saharian de plus j’en ai 2 qui fonctionnent plus heureusement sous garantie on m’a dit que du fait qu’elle fuit, cela a fait un court-circuit.

  5. Bonjour, appareil agréable mais gros problème d’étanchéité entre la résistance et la cartouche, le liquide coule dans le boîtier et ressort par le bouton de commande et la prise USB. Cela provoque une perte de luminosité des commandes. De plus languette d’obturateur de réservoir très fragile et non dispo en pièce détachée d’où remplacement du réservoir.

  6. Bonjour, 1 mois et demi voila la durée de vie de ce pod. Après 1 mois de confinement et environ 150 à 200 vapes par jour elle a commencé à bugger. Il me fallait appuyer plusieurs fois sur le bouton pour pouvoir vaper. Ensuite quand je la remplissais elle ne se remettait plus sur sa valeur de détection de la résistance (en l’occurrence 35) puis est venu le temps où elle se bloquait et là quand j’appuyais elle se mettait toute seule sur l’écran horloge et le compteur tournait tout seul et impossible de sortir du mode. Donc comme je ne pouvais plus m’en servir j’ai sacrifié 40 euros pour comprendre le problème, et là oh surprise (je ferai une vidéo sur Youtube), après avoir démonté la bête je m’aperçois qu’il y a plein de liquide à l’intérieur… Je comprends mieux maintenant, la partie électronique n’a pas supporté l’entrée du e-Liquide… Voila comment perdre 40 euros…

  7. La solution pour éviter les fuites du produit, insérez dans le réservoir une résistance 0,3ohm.

  8. Bonjour.
    Bon produit mais hélas fuite donc il y en a plein les mains c’est désagréable.
    Dommage…

  9. Bonjour à toutes et à tous,

    vos fuites proviennent sûrement d’un e-Liquide composé majoritairement de propylène.
    Pour une utilisation optimale, essayez d’opter pour un liquide en 50/50 et à base de sels de nicotine (pour un hit idéal)

    Bonne journée !

    L’équipe AlterSmoke

  10. Bonjour à tous,

    J’ai la version Voopoo Vinci X pour ma part (avec accu).
    Clairement comme beaucoup je constate des fuites, cela ne vient pas de la partie de remplissage du liquide, mais autour de la résistance quand elle est plugguée.

    Pour ma part voila ce que je fais pour diminuer de façon drastique les fuites (car il faut l’avouer ce matériel est juste top, et les résistances donnent une excellente restitution de saveurs) :

    1. Quand je n’utilise pas le Voopoo Vinci, je mets le ecig tête renversée dans un mug sur mon bureau, ça évite de surcharger la résistance de liquide (essayez déjà ça quand vous êtes chez vous ou au bureau et vous allez voir la différence).
    2. A chaque remplissage je prends le soin avec un petit mouchoir ou morceau de sopalin d’enlever le liquide résiduel au niveau du connecteur et autour de la résistance.
    3. Je change de résistance tous les 10 jours (ça va ça fait – de 10 euros de budget par mois, et en + c’est beaucoup plus agréable de repartir sur un coton tout neuf :=)

    Alors, vous avez essayé ? Ca donne quoi ?

    Et qu’en pense l’équipe Le Mag ?

    A bientôt.

  11. Bonjour Marco !

    tout d’abord merci pour votre commentaire fourni 🙂

    En effet, les étapes indiquées à travers votre message sont à suivre.

    Les fuites sur le Vinci peuvent aussi être évitées en activant le mode automatique de votre pod.

    Il suffit de trois pressions sur le bouton principal jusqu’à ce que vous aperceviez une mention « Auto » en bas à gauche de votre écran.

    Cela vous permettra d’éviter de brûler le coton de votre résistance. Ce dernier devient poreux et peut être la cause de fuites intempestives.

    Excellent journée à vous.

    L’équipe AlterSmoke.

  12. Bonjour

    j’ai le même problème de fuite aussi depuis hier ca m’a fait un problème de vap en mode auto ca marche pas ca marche juste en mode manuel

    j’ai changer le reservoir ca fait toujours la même chose

    si vous avez une solution a me proposer

    merci

  13. Bonjour,

    Je rencontre un problème avec la VOOPOO Vinci X, je fume 2 fois et elle s’eteind toute seule.
    Quand je la rallume elle affiche l’heure en mettant systématiquement 23:59.
    Comment la réparer car c’est casse pied de la rallumer à chaque fois?

  14. Bonjour Sarah,

    tout d’abord, merci pour votre message.

    Depuis combien utilisez-vous votre résistance ?

    L’équipe AlterSmoke

  15. Bonjour Juliette,

    quelles indications votre cigarette vous donne-t-elle lorsque vous vapotez ?

    L’équipe AlterSmoke

  16. Bonjour Toto,

    ces douleurs d’estomac peuvent provenir des éventuels additifs présents dans votre e-Liquide (effet frais, sucralose) ou d’un taux de propylène glycol trop haut pour vous.

    Essayez de vapoter un e-Liquide neutre (exemple : Tabac M) avec un ratio PG/VG à 50/50.

    En vous remerciant.

    L’équipe AlterSmoke

  17. Bonjour Raynald,

    Appuyez trois fois rapidement sur le bouton « Fire » (bouton principal) pour changer de mode.
    Si cela ne fonctionne pas, c’est que votre cigarette électronique est peut-être verrouillée.
    Essayez d’appuyer sur le bouton principal et sur le « + » pour enlever le lock et réessayez.

    Le problème devrait être résolu.

    L’équipe du mag ALterSmoke

  18. Bonjour,

    Même problème pour moi après deux semaines grosses fuites malgré produit 50/50 … J’en ai plein sur les mains et quel gaspillage ! Idem, elle ne veut plus passer en mode auto … Elle est garantie mais vu les commentaires je sais même pas si ça vaut le coup …. Dommage !!

  19. Bonjour Jérémy,

    si vos problèmes persistent et que vous voulez un modèle similaire et garantie sans fuite, nous vous conseillons de passer sur la Drag S.
    Les résistances PnP sont compatibles, super rendu de saveurs et grosse autonomie.

    Excellente journée à vous.

  20. Ce n’est pas fiable pour cause de fuite importante et il est arrivé qu’elle s’allume seule, et en 2 fois d’utilisation elle est tombée en panne…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.