Kit Eleaf iStick Power 2 : notre avis !

La collection Power iStick reprend ses droits en cette année 2021 avec le duo Power2 et 2C. Les deux, étant de fausses jumelles destinées aux débutants et vapoteurs avancés en quête de simplicité, proposent une expérience minimaliste en mêlant la fonctionnalité d’une box électronique et ergonomie d’un pod. Dans cet article, nous nous intéresserons spécialement au kit Power 2, un vrai marathonien qui embarque une grosse batterie capable de tenir des jours et qui reste dans l’âme un vrai iStick : compact, design avec un équilibre performance/efficacité incomparable. Voici notre test !

Un mod pod polyvalent

Reprenant la série Power là où elle l’avait laissé en 2017, Eleaf s’est de nouveau concentré sur un produit au potentiel énorme et qui dispose de sa propre clientèle. L’iStick Power 2, c’est donc un produit hybride composé d’une box électronique avec des specs étonnants qui convergent vers l’autonomie et la praticité et d’un pod qui se fixe à l’aide d’un adaptateur 510. Vous l’aurez compris, il s’agit ici d’un combo qui pourrait intéresser les puristes, mais aussi les joueurs qui recherchent à la fois le minimalisme et la polyvalence.

Sur le papier, l’iStick Power 2 annonce 5000mAh d’autonomie via une grosse batterie intégrée, une sortie puissance de 80W le tout géré par un chipset propriétaire bourré de protections. Fidèle à l’esprit iStick, l’ensemble est contenu dans un boîtier robuste et facile à prendre en main…via une manche en cuir notamment. Dans la même rubrique, le système compatible avec les atomiseurs 510 et les Pods GTL est un vrai bijou. Dans la version kit, le réservoir affiche une autonomie de 4,5ml qui se remplit très facilement !

En somme, l’iStick Power 2 semble être le digne successeur d’une série prometteuse qu’Eleaf a réservé aux vapoteurs exigeants en termes de qualité… avec un prix plus que généreux ! Eh oui, le pack coûte entre 39 et 45 euros (prix moyen au moment de la rédaction de cet article).

Forme et design

L’iStick Power 2 arbore un format rectangulaire et perpétue l’image élémentaire du Power 1 et des autres kits Pico dans une large mesure. Mesurant 119,3mm de haut (pod inclus), la bête rentre dans le standard des kits compacts et s’assure une parfaite prise en main grâce aux petites retouches esthétiques au niveau du manche. Pour le reste, il propose des commandes transitionnelles, à savoir des boutons physiques et une interface épurée pour faciliter la familiarisation… bref, le minimum syndical pour une grande accessibilité.

Esthétique et dimensions

Comme mentionné plus haut, l’iStick Power 2 puise ses traits de la première génération, mais aussi des autres iStick modernes. Il est scindé en deux parties dont une box électronique de base et un système de pod.

En ce qui concerne la batterie, nous retrouvons le format rectangulaire aplati d’une hauteur de 83,2mm de hauteur pour 52,5mm de largeur et 25mm d’épaisseur. Il est enrobé par une coque homogène en alliage robuste qui cache très bien les rayures. Côté agencement des commandes, l’iStick Power réutilise la fameuse façade avant plate présentant un gros bouton de déclenchement rond sur le haut, un écran Oled de 0,69 pouce et enfin un combiné +/- installé sobrement sur la base.  La prise de charge USB-C a été déplacée sur le côté droit par souci d’ergonomie et de place ! Il n’est pas protégé…(indiquant l’absence de protection contre l’eau et la poussière donc).

La finition de la box est exceptionnelle pour un produit de ce calibre (de moins de 50 euros). En l’occurrence, les petits détails comme le lissage extrême des bords, ou encore l’installation d’une manche en cuir avec surpiqûre recouvrant toute la partie arrière de la box apportent une véritable personnalité raffinée à l’ensemble.

Au niveau du réservoir, Eleaf nous surprend avec son GTL Pod monté sur un pin 510. Ce montage permettra non seulement de vapoter avec un flux d’air réglable, mais affine également l’esthétique générale du produit via une cartouche en forme de cloche lisse et moderne, le tout culminant sur un très beau drip-tip solidaire 510.

Construction

Pour réduire au maximum la taille de la box, Eleaf a choisi un format monocoque et laisse de côté les accus extractibles. A l’intérieur, l’iStick Power 2 cache ainsi une électronique inaccessible composée d’un chipset et d’une grosse batterie de 5000mAh (équivalent à deux 18650). En outre, cela lui a permis de délester l’appareil de quelques grammes, sachant que la pièce pèse 191g.

Pour l’assemblage et la finition des commandes, Eleaf reste fidèle à lui-même et propose une mécanique simplifiée, mais durable. Les boutons sont bien accrochés et ne font pas de bruits autres que de beaux clics.

Plus haut, on admire le travail bien fait d’Eleaf sur la connectique. Le plateau est notamment monté en aluminium et s’étend sur un diamètre de 27mm, ce qui lui permet d’accueillir la majorité des atomiseurs modernes. Le travail du constructeur se poursuit sur un adaptateur 510 qui fait le pont entre le pin 510 et les broches d’un pod standard. Pour utiliser la cartouche GTL, il suffit donc de poser le pod et commencer à vapoter.

En somme, l’iStick Power 2 est l’exemple parfait du kit portatif pour vapoteur pressé, mais qui éprouve parfois le besoin de se divertir avec de vrais clearomiseurs. Tout est pensé pour la facilité, aussi nous ne pouvons qu’applaudir le concept !

Caractéristiques techniques

Qu’on se le dise, le « Power 2 » d’Eleaf n’est pas une bête de compétition, malgré son appellation ! Il s’agit plutôt d’un kit équilibré dont les performances ont été concentrées sur l’autonomie pour procurer au vapoteur une meilleure fluidité et moins de paramétrage. Dans cette perspective, le géant chinois a pris la peine d’augmenter la capacité de la batterie comme celle du réservoir en bridant cependant la puissance à 80W.En ce sens, il est destiné à un public très élargi allant des débutants aux expérimentés, en vue d’exploiter les e-liquides basiques ni trop complexes, ni trop riches en glycérine végétale.

Batterie et recharge

L’iStick Power 2 d’Eleaf a une sœur jumelle baptisée iStick Power 2C. Les deux partageant tout depuis le design au système de pod. Aussi, seuls le chipset et la batterie départagent ces deux produits, et ce, pour assouvir des besoins différents (puissance et rendu)

Pour l’iStck Power 2, l’alimentation est intégrée et fournit jusqu’à 5000mAh. Bien qu’Eleaf ait pu opter pour un dual 18650 (comme pour le 2C), il a choisi ce format pour deux raisons : l’économie d’énergie et la légèreté. En effet, le chipset de la box est régulé sur une plage de 5-80W pour permettre aux primo-vapoteurs d’exploiter la vape avec douceur. De l’autre côté, l’iStick 2C utilise deux accus 18650 pour élargir cette plage à 160W, une puissance bien trop brutale qui risquerait ainsi de dérouter les papilles sensibles des ex-fumeurs. Dans un second temps, le choix de la batterie intégrée permet d’alléger le matériel. Ainsi, la box pèse près de 191g batterie comprise, alors que l’iStick 2C atteint facilement les 210 g avec les accus (126g nue).

Concernant la recharge, l’iStick Power 2 hérite du port de charge USB-C qui se montre vif avec ses 2A. Sur notre banc d’essai, l’opération a duré 1h et 20 minutes pour les 1%-100%. Pour les pressés, il est également possible d’utiliser la fonction « passthrough », permettant de continuer les séances de vape pendant la recharge.

Chipset, sorties et protections

La puce de gestion électronique de l’iStick Power 2 est le fameux Avatar d’Eleaf. Pour cette version, le chipset a été dénudé pour offrir des performances modérées, idéales pour une transition, mais aussi pour se divertir avec la majorité des e-liquides du marché.

La box permet donc d’exploiter trois modes de sorties à savoir :

  • Le wattage variable, un mode puissance standard qui règle la puissance sur une plage de 5-80W. Couvrant les besoins du vapoteur en termes de rendu et de densité, cette plage est compatible avec les résistances de 0,2 à 3 ohm. L’utilisation du mode puissance est facilitée par une incrémentation par 1W.
  • Le voltage variable, un mode qui régule la puissance de chauffe à partir du bridage de la tension.
  • Le Smart, un mode intelligent qui permet de régler la puissance (wattage) sur une valeur optimale suivant le type de résistance installé. Il s’agit du meilleur mode pour les vapoteurs débutants n’ayant aucune connaissance des valeurs électroniques, et qui cherchent le meilleur compromis hit/saveur dans un e-liquide.

Pour accompagner le vapoteur dans la période de familiarisation, le chipset de l’iStick Power 2 se prémunit d’une pléthore de protections contre la surcharge, la surdécharge, la surchauffe, la surtension, la baisse agressive de tension et les court-circuit.

Interface et prise en main

Comme la majorité des box iStick, le Power 2 offre une prise en main instinctive. Grâce à ses combinaisons de boutons et son écran ultra-lumineux, il fait découvrir le matériel avec simplicité. Voici donc quelques commandes de base à retenir :

  • 5 clics successifs sur le bouton tir pour démarrer/éteindre
  • 3 clics successifs sur le bouton tir pour verrouiller et déverrouiller
  • 2 clics successifs sur le bouton tir pour entrer dans les options modes
  • Appui simultané sur le bouton tir et la touche – pour remettre le compteur de bouffées
  • Bouton tir pour confirmer
  • Bouton +/- pour augmenter et réduire les valeurs de puissances.

L’écran Oled de 0,69 pouce affiche avec une définition très élevée les informations essentielles sur le fonctionnement du matériel. De haut en bas, on retrouve la barre de charge de la batterie, l’état de verrouillage, la valeur de la puissance (en W) ou de la tension (en V), le mode de sortie utilisé, la valeur de la résistance (en ohm), le compteur de bouffées (puffs) et enfin le temps de sollicitation du switch (en Secondes).

Réservoir et remplissage

À travers son adaptateur 510, la connectique de l’iStick Power 2 peut recevoir de simples clearomiseurs ou un pod GTL. Dans notre cas, Eleaf nous a envoyé la cartouche de 4,5ml remplissable par le bas et qui s’annonce très économe.

En son sein, on retrouve des montages GTL de 0,4ohm et 0,8 ohm destinés à l’inhalation directe Restreinte (DLR) et l’inhalation indirecte (MTL). Ils restituent bien les saveurs et se montrent même joueurs avec la densité avec les e-liquides PG/VG 40/60.

 

Caractéristiques techniques

  • Marques : Eleaf
  • Produit : Mod pod
  • Séries : iStick Power 2
  • Dimensions : 109,3mm x 52,5mm x 25mm
  • Batterie : Intégrée 5000mAh
  • Puissance de sortie : 80W
  • Interface : Oled 0,69 pouce couleur
  • Recharge : USB-C
  • Plage de résistance acceptée : 0,1 – 3,0 ohm
  • Réservoir : Pod GTL 2ml MTL/ 4,5ml DLR
  • Compatibilité résistances : GTL Series
  • Airflow : Réglable

 

Contenu de la boîte

  • Mod Eleaf iStick Power 2
  • Réservoir GTL Pod
  • Bobine GTL 1.2ohm (version 2ml uniquement)
  • Bobine GTL de 0,8 ohm (fournie en versions 2 ml ou 4,5 ml)
  • Bobine GTL 0.4ohm (version 4.5ml uniquement)
  • Câble USB de type C
  • Manuel de l’Utilisateur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.