Pod Xros Vaporesso : notre avis

Après avoir émerveillé les geeks du nuage avec les tout nouveaux Gen S, Luxe II et Swag II, Vaporesso a terminé l’année 2020 en beauté avec une petite douceur baptisée Xros. Cette cigarette électronique légère, authentique et extrêmement belle par sa simplicité déroge aux principes du constructeur visant à apporter plus de profondeur technique et de performance dans ses kits. Son objectif ? Se positionner dans la catégorie des kits pour débutant ! On l’aura compris, Vaporesso a cherché à élargir sa clientèle en chassant dans le terrain des débutants où seules l’efficacité et l’accessibilité et l’ergonomie comptent. Dans cette perspective, le Xros se présente comme un pod ultra-pratique offrant l’essentiel de la technologie de la vape pour acheminer les primo-vapoteurs dans le chemin d’une transition garantie.

Pour ce faire, la bête propose une prise en main exceptionnelle traduite par une forme rectangulaire et linéaire enrobant une électronique simplifiée. A l’intérieur, on y retrouve une batterie de grande autonomie, un chipset auto-régulé qui choisit la puissance automatiquement, un système de pod jetable de 2 ml et enfin un airflow réglable très efficace offrant une marge de divertissement à l’utilisateur.

À première vue, le Xros semble se rapprocher de près au standard du pod « Vape Pen ». Cependant, sa mise en épreuve sur notre banc d’essai prouvera qu’il s’agit d’un kit débutant venu d’ailleurs et qui, de par sa confection minutieuse par Vaporesso, se révèle plus efficient que n’importe quel autre ultra-compact ! Voici le test.

Retour aux sources pour Vaporesso

C’est un fait ! Les adeptes des kits de Vaporesso auront du mal à reconnaître le Xros. Démaquillé à outrance, le petit pod perd tous les artifices habituellement prodigués par la marque, et ce, allant de l’habillage aux interfaces tactiles et brillantes.

Avec le Xros, les amateurs de kits minimalistes, qui font leur travail sans fioriture, seront servis. Au menu, Vaporesso propose ainsi un format rectangulaire en Inox avec une finition brossée chapeautée par une cartouche transparente suivie d’un drip-tip de type bec-de-canard. Priorisant la prise en main, le matériel s’annonce très pratique et surtout facile à utiliser, car il ne contient aucun réglage à part l’airflow.

En l’occurrence, l’utilisateur fait face à l’essence du vapotage à travers le Xros. Dans la pratique, il ne requiert ni vérification d’écran, ni remplacement de résistance. Tout est ainsi organisé pour rendre la vapeur aussi accessible… bref dans le même esprit des premières générations.

Design et construction

La citation célèbre « Une beauté sans âme est une beauté sans appât » a inspiré Vaporesso dans la confection de son nouveau Pod. En effet, l’enseigne s’est concentrée sur l’équilibre efficacité et performance pour vendre cette fois-ci en misant sur un format très ergonomique. Au niveau du design, le Xros n’a donc rien de spécial à offrir, cependant l’utilisateur apprendra à apprécier ses courbes, ses lignes et sa légèreté au fur et à mesure de son adoption.

Forme et dimensions

Comme annoncé en amont, le pod Xros rejoint la géométrie des vapes pen de première génération. Elle est confectionnée de la manière la plus simple à travers une box rectangulaire, et une cartouche qui suit la même ligne avant de culminer sur un drip-tip plat.

Au niveau des mensurations, il rentre dans la catégorie des ultra-compacts avec une longueur de 120 mm et 23 mm de largeur pour 12 mm d’épaisseur. Dans la pratique, le kit devrait rentrer facilement dans n’importe quelle poche/trousse.

Pour ce qui est de l’architecture, il n’y a pas grand-chose à présenter. Le Xros est démuni de tout bouton de contrôle pour faire place à une expérience épurée et directe. Ainsi, le corps du matériel est uniquement orné d’une prise de charge située à la base, d’un bouton de déclenchement (switch) rond accompagné d’un petit témoin de charge sur le devant et enfin d’un réglage d’airflow sobre à l’arrière. Pour le reste, le petit logo « Vaporesso » vient décorer le pod !

Construction et finition

Misant sur la légèreté, le Xros de Vaporesso fait appel à des matériaux industriels pour garantir l’efficacité à tout moment. Dans cette perspective, le corps du pod est construit sur la base d’un Inox avec finition brossée pour offrir cette esthétique minimaliste. Bien évidemment, aucune vis ni chambre d’accu n’est perceptible, car il s’agit d’un AIO.

En ce qui concerne l’agencement et la finition des touches et accessoires, Vaporesso s’est débrouillé pour rendre le Xros aussi pratique que possible au quotidien. Ainsi, la prise de charge USB-C a été cachée à la base pour éviter de nuire au design. Le bouton tir est quant à lui formé avec le même matériau. Sa forme ronde, ressortant légèrement de la surface du pod, facilite le déclenchement à l’aveugle. Il est à noter qu’aucun cliquetis ni bruit dérangeant n’est apparu au cours du test du Xros dans nos ateliers.

Plus haut, le Xros embarque la cartouche de 2ml transparente laissant paraitre le niveau de liquide. La connexion avec la box s’effectue à travers un système d’aimant très pratique. Au quotidien, les deux pièces se fixent fermement et ne proposent aucun jeu. Par ailleurs, le choix de la cartouche jetable par Vaporesso semble rétrograde à l’heure où les vapoteurs recherchent une meilleure façon de tirer profit du nuage sans avoir à prévoir une nouvelle cartouche toutes les deux à trois semaines. Dans la même rubrique, le recours à un nouveau pod à chaque usure de la résistance pénalise grandement l’environnement (avis aux vapoteurs écologistes !)

Caractéristiques techniques

Si la catégorie Pod tend à s’estomper avec les box électroniques depuis peu (émergence des mod pod notamment), Vaporesso a décidé de garder la formule sans réglage pour son Xros. Ainsi, l’utilisateur n’aura pour mission que de presser sur un bouton pour accéder à la vape, étant donné que l’objectif d’un tel matériel est de fournir un aérosol (avec ou sans nicotine) sans encombre pour une transition réussie. Ceci dit, le pod Xros a bien profité de l’évolution technologique et électronique pour améliorer l’expérience du vapoteur puriste à travers une batterie capacitive et une gestion performance autonomie parfaite.

Batterie et recharge

Le pod Xros est un kit starter conçu pour les primo-vapoteurs et autres amateurs de nuages légers et aériens. Pour permettre à l’utilisateur de jouir de cette vape tout au long de la journée, le fabricant a choisi une batterie intégrée d’une capacité de 800mAh par conséquent. Sur le banc d’essai, nous avons donc réussi à exploiter le matériel pendant une durée de 20h à rythme soutenu, ce qui est exceptionnel pour un pod.

Pour réussir ce coup de maître, Vaporesso a bien évidemment restreint la puissance de chauffe tout en imposant une résistance qui consomme très peu de courant…raison pour laquelle le format jetable a été choisi notamment.

Pour la recharge, le Xros bénéficie d’un port de charge USB-C. Il s’agit notamment de la référence sur toutes les box et pods de dernière génération. Sur le papier, la vitesse de charge culmine à 2A, prévoyant une recharge complète de 0 à 100% en moins de 45minutes.

Si vous êtes un amateur de gadgets complexes et de personnalisation électronique, passez votre chemin car le Xros un est kit régulé qui ne propose aucun paramètre de réglage. Ainsi, le chipset propriétaire du matériel est préréglé pour choisir automatiquement la puissance suivant le type de résistance. Vaporesso annonce donc une plage de 5 à 20W suivant le montage de bobine. Attention ! Pour changer de résistance, il faut également changer de cartouche !

Pour optimiser l’expérience de vapotage, le Xros propose une pléthore de protection afin de prévenir tous types d’accident et de fausses manipulations. Parmi eux, on comptera :

  • La protection contre la sur-décharge (consommation anormale d’énergie)
  • La surcharge
  • La surtension
  • Les courts-circtuits
  • Les résistances trop basses
  • La détection d’une cartouche (ou résistance) incompatible.

Réservoir et remplissage

Le réservoir du Xros a une capacité de liquide de 2ml. Le stockage étant restreint, Vaporesso a choisi une option de remplissage malgré la confection jetable de la pièce. Pour ce faire, il est possible d’accéder à la chambre sous le drip-tip. Son diamètre semble assez large pour accueillir les embouts larges des e-liquides.

Au niveau de la connectique, le Xros adopte le système d’aimant. La cartouche s’imbrique ainsi dans la box et se fixe à elle à travers une plaque aimantée. Deux petites broches métalliques viennent ensuite se coupler à la résistance pour faire passer le flux d’électron.

Airflow et Drip-tip

On s’attendait à ce que le Xros apporte plus de précision au rendu à défaut de réglages électroniques, aussi Vaporesso a choisi d’instaurer un mécanisme d’airflow très efficace pour permettre à l’utilisateur de personnaliser les nuages et les sensations.

Le réglage se traduit donc par un curseur alternant une sortie aérienne ou serrée. Placé intelligemment au dos de la box, celui-ci va de gauche à droite en laissant paraître des petits trous d’aération. Côté rendu, on ressent une nette différence au niveau du hit et des saveurs, d’ailleurs on n’a pas trouvé de difficulté à passer d’une inhalation totalement indirecte à un DL restreint dans la pratique !

Plus haut, le drip-tip en forme de bec de canard favorise à son tour la compression de la vapeur pour offrir un rendu serré. Malgré sa confection en plastique, le confort des lèvres se ressent très bien et invite l’utilisateur à vapoter fréquemment.

Résistance

Une note de 10/10 serait sortie de ce petit test si Vaporesso n’avait pas choisi le format jetable pour la cartouche du Xros. En effet, la capacité du vapoteur à choisir une résistance qui lui convient est primordiale pour une expérience divertissante au quotidien. A travers ce concept tout-en-un, ce dernier sera notamment invité à emporter avec lui deux ou trois autres cartouches pour alterner les sensations dans la pratique.

Sur le papier, les montages proposés avec les cartouches sont des bobines de mailles (dites Mesh) de 1,2 ohm et 0,8 ohm. Vous l’aurez deviné, ces deux résistances sont dédiées à des vapeurs de faible envergure et dans une large mesure pour les e-liquides pauvres en glycérine végétale.

Durant notre test, les deux se sont montrés perspicaces et surtout efficaces pour les sels de nicotine.

 

Caractéristiques techniques

  • Marque : Vaporesso
  • Produit : Pod
  • Série : Xros
  • Dimensions : 112mm x 12mm x 23mm
  • Poids : 54g
  • Matériau : Inox, PCTB
  • Batterie : Intégrée 800mAh
  • Recharge : Usb Type C 1A
  • Airflow : Réglable
  • Cartouche : Jetable 2ml
  • Résistance : Intégrées Mesh 0,8/1,2ohm

Contenu de la boite

  • 1 x batterie Xros
  • 1 x pod Xros 0,8 ohm (2 ml)
  • 1 x pod Xros 1,2 ohm (2 ml)
  • 1 x câble USB de type C
  • 1 x manuel d’utilisation

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.