Kit Vaporesso Luxe Q : notre avis !

Le Luxe Q de Vaporesso fait figure d’outsider dans sa gamme originelle en arborant une nouvelle forme et surtout une fonctionnalité épurée. Loin de constituer la bête de compétition de nuages avec des grosses batteries et des écrans munis de réglages à n’en plus finir, cette petite cigarette électronique compacte cherche à se démarquer à travers une ergonomie parfaite traduite par une prise en main aisée et instinctive et une grosse autonomie d’énergie et de liquide. Sur le papier, le Luxe Q se présente comme un pod standard équipé d’une box chapeautée par une dosette vouée à l’efficacité et à l’accessibilité. Par le biais de ce kit AIO, Vaporesso rejoint ainsi un marché florissant dominé (à nouveau) par les appareils minimalistes, sobres et allégés, que ce soit en termes de technologie ou de forme. Dans la pratique, le nouveau Luxe Q de Vaporesso remplit tous les critères pour devenir un incontournable pod moderne en embarquant une finition exceptionnelle (comme on a l’habitude de voir chez l’enseigne) ainsi qu’une électronique bien étagée qui propose un équilibre performance/autonomie incroyable. En coupant les ponts avec sa lignée de box électronique ultra puissante, le Luxe Q saura-t-il convaincre la plèbe avec cet appareil qui signe le virage vers un autre marché ? Découvrons-le ensemble dans ce petit test !

Une entrée de star dans le monde des pods mods

Les pods sont revenus en force sur le marché du nuage après un passage faste des cigarettes électroniques lourdes et destinées à la puissance. Pour suivre l’évolution de ce courant tendanciel, Vaporesso, l’un des fabricants de cigarettes électroniques à la pointe de la technologie et aux ambitions extravagantes (via sa série Luxe Q qui regorge de pépites de compétition jouant avec plus de 200 W pour la majorité) a marqué son entrée avec une petite bête qui n’a plus rien à voir avec ses pairs.

Conscient du dynamisme du marché et surtout de l’évolution des besoins des nouveaux vapoteurs, la marque chinoise a décidé de tout miser sur la fonctionnalité au service de l’ergonomie et du confort. Dans cette perspective, le nouveau Luxe Q abandonne ses grandes robes brillantes, ces écrans à haute résolution ainsi que ses différentes sorties électroniques, pour permettre aux débutants de se familiariser instantanément avec la vapeur.

En termes clairs, le Vaporesso Luxe Q n’aura de luxueux que son nom. En main, il s’assimile à une cigarette électronique de type stylo standard avec une taille ultra compacte de 91,85 mm, un poids plume de 58 g, le tout (tenez-vous bien) avec une finition en plastique imitant la forme et la structure d’un cuir. Oui ! Vaporesso semble avoir abandonné tout ce qui faisait la célébrité de sa série pour le bien de la société de consommation (avec un prix totalement généreux).

Le kit de Luxe Q a donc perdu de sa finesse et de sa classe, mais il n’est pas moins un produit signé Vaporesso ! Effectivement, on retrouvera toute la qualité d’un kit AIO confectionné avec intelligence et minutie pour optimiser l’expérience de vapotage. Comment ? Il s’agit notamment de l’un des pods les plus autonomes via sa batterie de 1000 milliampères-heures (mAh). Il est également pourvu d’un système de cartouches à déclenchement automatique par aspiration. Vous êtes à la recherche d’un nuage efficace à savourer en inhalation indirecte et offrant les meilleures saveurs et coups de gorge possibles ? Le Vaporesso Luxe Q répondra certainement à toutes vos attentes !

Design et qualité de fabrication

Comme annoncé en amont, le nouveau Luxe Q de Vaporesso abandonne toute forme d’artifice pour proposer un produit facile d’accès. Cependant, il garde la signature d’un constructeur sérieux et propose un engrenage robuste et efficace destiné à durer dans le temps. On l’aura compris, le Luxe Q ne brille pas par son revêtement, mais par son âme dédiée à la vapeur rapide et de qualité.

Formes et dimensions

À l’instar des derniers systèmes de pods de Vaporesso (à savoir le Xros ou encore le Nosmall), le Luxe Q se concentre sur une expérience épurée de sorte à rendre le vapotage aussi simple que la cigarette traditionnelle.

Pour mettre en œuvre cette ergonomie, l’appareil se déleste de tout facteur d’encombrement pour devenir aussi petit et léger qu’un briquet. En substance, il annonce une hauteur de 91,85 mm pour 26 mm d’épaisseur, le tout pour 58 g. Il n’y a pas à spéculer, le Luxe Q est tout simplement minuscule (encore plus compact que le Caliburn G) et se fait oublier facilement.

En ce qui concerne le montage, la cigarette électronique arbore la forme d’un pod standard avec une partie inférieure minimaliste recelant la batterie, une gestion électronique automatisée, et une cartouche supérieure qui suit la même forme avant d’être chapeautée par un embout buccal de type bec de canard destiné à l’inhalation indirecte (MTL).

Au niveau de l’esthétique, le nouveau Luxe Q n’a rien de spécial pour se démarquer et parvient même à gâcher le spectacle avec des panneaux « imitant » le cuir, mais monté en plastique. Dans la même rubrique, les tranches de l’appareil sont habillées d’un chrome dont la brillance ne durera certainement pas longtemps.

Construction et finition

Oui ! Le revêtement du Luxe Q n’est pas le meilleur qu’on ait connu chez la marque. On aurait notamment apprécié une surface lisse pour éviter la désillusion. Cependant, la bête se rattrape rapidement par un choix de matériaux de haute qualité.

Dans un premier temps, Vaporesso n’aurait pu arriver à ce poids plume sans mettre de côté les habituels métaux lourds. En substance, le mélange d’un acier inoxydable pour la structure interne du plastique léger avec une finition anti-rayures et anti -tâches, compense largement les lacunes esthétiques.

Dans un second temps, le Luxe Q propose une approche directe et efficiente de la vapeur à travers une technologie sans bouton. Vous avez bien entendu, ce pod ne présente ni écran de réglage ni bouton de navigation et se contente d’une petite Led pour vérifier l’état de la charge. En ce qui concerne cette dernière, on aura le plaisir de découvrir un port USB-C stratégiquement placé à la base de la batterie.

Plus haut nous découvrons une cartouche qui intègre en grande partie la batterie. Celle-ci se fixe à partir de connectiques aimantées et prévoit un réservoir transparent chapeauté par un drip tip propriétaire plat. Malheureusement, il n’est pas possible de contrôler la consommation en liquide étant donné que Vaporesso n’a prévu aucun système de vérification de niveau… bonjour les Dry Hit !

Caractéristiques techniques

Nous avons évoqué plus haut les principaux axes qui font de ce Luxe Q d’une cigarette électronique portative discrète, mais efficace à travers une batterie ultra performante et un système de gestion électronique automatisée de la puissance qui joue en faveur de l’autonomie et de la qualité de la vapeur. Par ailleurs, d’autres spécificités techniques intéressantes viennent soutenir cette praticité.

Batterie et recharge

L’énorme bond réalisé par Vaporesso saute aux yeux et met une claque à la concurrence en ce qui concerne l’autonomie d’énergie. Dans une petite coque de moins de 10cm de hauteur et de 30mm d’épaisseur, le Luxe Q parvient à intégrer une batterie de 1000 milliampères et annonce une longévité allant 24 à 48h.

Pour la recharge, le port USB C placé à la base de la batterie propose un taux de charge de 1 A. Cela semble limité, cependant nous avons réussi à remettre la batterie en aplomb en moins de 60 minutes. De par ce dispositif révolutionnaire, tomber en panne de charge n’est plus un souci à se faire pour les débutants comme les gros vapoteurs itinérants.

Chipset

Le Luxe Q est un pod par essence et ne demande aucune manipulation de la part de l’utilisateur pour fonctionner correctement par conséquent. En son sein, il abrite un chipset régulé qui délivre une puissance adaptée à la valeur de la résistance installée.

Dans la pratique, cette électronique auto régulée permet d’obtenir une vapeur serrée et onctueuse ou un rendu plus aérien qui rappelle la fumée des cigarettes traditionnelles.

Au niveau des fonctionnalités, Vaporesso décharge l’utilisateur des clics usants et demande une simple aspiration pour lancer le processus de chauffe de la résistance et de création de la vapeur. Dans le marché actuel, de plus en plus de cigarettes électroniques utilisent ce système pour économiser l’énergie utilisée pour alimenter les écrans.

S’il ne dispose d’aucun bouton et d’affichage, le Luxe Q fait appel à un système de voyants lumineux pour témoigner la charge de la batterie. En somme, cette petite lumière vire au vert lorsque le niveau de charge est compris entre 70 et 100 pour cent, bleu lorsque le niveau de charge est compris entre 30 et 70 pour cent, et enfin rouge lorsque le niveau de charge est compris entre 0 et 30 pour cent.

Cartouche et remplissage

Aussi facile à aborder que la batterie, la cartouche de 2ml proposée par Vaporesso s’insère directement dans la partie supérieure de la box. À sa base, on retrouve deux éléments de fixation et une connectique standard traduite par des broches aimantées. Sur cette même base, le Luxe Q présente un système de réglage de flux d’air qui fonctionne par rotation. Dans la pratique, le débit d’air est sensiblement influencé par la position du réglage de sorte à obtenir une vapeur lâche ou dense.

Pour le remplissage, Vaporesso prévoit un système de « top filling » qui rend le processus moins chronophage. Dans cette opération, il suffit donc de décapuchonner l’embout buccal pour retrouver un trou de remplissage compatible avec la majorité de pipettes présentes sur le marché.

Résistance

Deux bobines accompagnent les cartouches de la cigarette électronique Luxe Q. Les deux résistances sont destinées à une utilisation en inhalation indirecte, mais avec des rendus bien distincts.

La première bobine montée en maille annonce 0,8 ohm et s’exploite avec des liquides équilibrés en propylène glycol et glycérine végétale pour obtenir un hit et des saveurs explosives.

La seconde bobine, également montée en maille est de 1,2 ohm. Plus axée vers les vapeurs légères et serrées, celle-ci s’adresse aux débutants de la cigarette électronique en quête de sensations similaires avec les cigarettes traditionnelles.

Caractéristiques techniques

  • Marque : Vaporesso
  • Produit : Pod
  • Série : Luxe Q
  • Dimensions : 91,8 mm x 26mm x 16,5 mm
  • Batterie : Intégrée 1000mAh
  • Déclenchement : Par aspiration
  • Recharge : USB TYPE-C 1A
  • Cartouche : 2 ml

 

Contenu de la boîte

  • 1x Pod Luxe Q
  • 1x Cartouche Luxe Q 1,2 ohm
  • 1x Cartouche Luxe Q 0,8 ohm
  • 1x Câble de recharge USB TYPE C
  • 1x Manuel de l’utilisateur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.